Les lieux

Les différents lieux investis par le colloques (et autres lieux d'intérêt): 

Voici un plan de la ville indiquant les différents lieux investis par le colloque : 

  • GEM-bis pour le pré-colloque
  • la Maison MINATEC pour le colloqe
  • le Musée de Grenoble pour l'apéritif d'accueil
  • le fort de la Bastille pour le repas de gala

Les lieux

 

Autres lieux d'intérêt : 

Les quais de Grenoble

Situé sur la rive droite de l'Isère, c'est l'un des quartiers les plus anciens de la ville. Il est très chargé d'histoire, son urbanisme extrêmement dense en témoigne. Son origine remonte à l'époque gallo-romaine, au temps où Grenoble s'appelait encore Cularo. Aujourd'hui, son animation commerciale est incontestée, galeries d'art, bars à thèmes, restaurants et pizzérias se suivent. On est ici au cœur du quartier surnommé "la petite Corato", tant est grand le nombre de familles originaires d'Italie.

La Bastille (le téléphérique)

Inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques, l'impressionnante construction militaire que l'on découvre de nos jours, a été édifiée entre 1823 et 1848. En 1934, un téléphérique à vocation touristique est construit sur les pentes de la montagne au départ de la rive gauche de l’Isère. Ce sera l'un des premiers téléphériques urbains au monde, après Rio de Janeiro et Cap Town. Du côté de la ville, la Bastille déroule ses remparts, ses casemates et ses escaliers sur près de 300 mètres de dénivelé.

Le monastère des pères Chartreux

Le monastère de la Grande Chartreuse est le premier monastère et la maison-mère des moines-ermites de l'ordre des Chartreux. L'implantation des chartreux dans le massif qui leur a donné son nom fait de ce site le type de l'espace monastique cartusien. Conformément à la règle cartusienne qui veille à protéger la solitude des moines, le monastère ne se visite pas. Cependant, un musée est installé dans la Correrie, à 2 km environ en aval du monastère. Des reconstitutions de cellules monastiques permettent de comprendre ce qu'est la vie d'un moine chartreux.

La maison de Stendhal

L’appartement du docteur Gagnon, grand-père de Stendhal, est situé dans le centre ancien de Grenoble. C'est un lieu muséal, avec une exposition permanente réunissant les principales œuvres de la collection. Sa nouvelle conception architecturale et sa muséographie font revivre auprès du grand public l’appartement du grand-père maternel de Stendhal dans lequel se sont éveillés le cœur et l’esprit du futur écrivain.

Le musée Dauphinois

Des premiers temps de l'humanité à l'actualité la plus vive, le Musée dauphinois rassemble, conserve et transmet les témoins d'une mémoire collective. Passerelles entre le passé et le présent, entre le local et l'universel, les collections du musée sont aussi des outils pour mieux comprendre le monde contemporain. Chaque année deux à trois expositions, toujours enrichies de publications, de conférences et de débats, explorent tour à tour les champs de l'archéologie, du patrimoine régional, rural ou industriel.

Le musée de Grenoble

Le musée de Grenoble est le principal musée d'art et d'Antiquités de la ville de Grenoble, en Isère. Situé place Lavalette, à l'emplacement d'un ancien couvent des Franciscains édifié en 1218 et dont le site deviendra militaire à la fin du xvie siècle, il fait partie des premiers musées d'art français et conserve l'une des plus belles collections d'art ancien. Réparties sur cinquante-quatre salles ainsi qu'un vaste jardin de sculptures, la plupart des disciplines artistiques y sont représentées et ses collections embrassent une période comprise entre l’Égypte antique et l’art moderne